L’histoire de Limoges depuis Augustoritum

  • La cité : au Ier siècle avant JC, la cité gallo-romaine Augustoritum est fondée sur l’itinéraire menant de Lyon et à  Saintes. A l’époque, la place de la République était un quartier résidentiel. A la fin du IIIème siècle, le périmètre de la ville se modifie, ce secteur devient une nécropole.

  • La place sainte : du IIIe au IXaprès JC, un culte se développe autour du mausolée de Saint-Martial, évangélisateur du Limousin et 1er évêque de Limoges, donnant naissance à l’église Saint-Pierre- du-Sépulcre (VIe siècle) et à l’abbatiale du Sauveur (848).

  • L’âge d’or de l’abbaye : du IXe au XVIIIe siècle, l’abbaye rayonne comme lieu d’art et de culture. Vendue puis détruite pendant la Révolution, la place prend alors successivement les noms de « place des boutiques », « place impériale », « place royale », et enfin « place de la République ».

  • La place festive et citoyenne : au XIXe siècle, la construction du théâtre Berlioz ouvre une nouvelle ère : Nouvelles Galeries, cabaret Casino, Cirque Théâtre, cinémas…

ET DEMAIN ?

Le point d’attraction de la cité sur le plan touristique, commercial et événementiel. Une place authentique et moderne, trait d’union entre passé et présent, pour une nouvelle façon de vivre la ville.